MBAG_Logo
DonnerDevenir
membre
Icon_Search

Femmes du mouvement moderniste canadien

19 avril 202428 juillet 2024

Mouvement artistique dominant du XXeth siècle, le modernisme puise ses origines dans le réalisme et l’impressionnisme français de la fin du XIXeth siècle. Le modernisme domina le monde de l’art contemporain jusque dans les années 1970, époque où l’on commença à parler de « postmodernisme ». En histoire de l’art, le modernisme est vu comme une série d’innovations stylistiques et techniques qui atteint son apogée avec la venue de l’expressionnisme abstrait. Jusqu’à tout récemment, son histoire se contait principalement par le biais de portraits de grands hommes, dont Courbet, Monet, Cézanne, Van Gogh, Picasso, Rothko, Pollock et Warhol.

Au Canada, le scénario se répète. Le Groupe des Sept, entièrement composé d’hommes, recevait tous les honneurs tandis que des artistes de calibre comme Emily Carr étaient reléguées en fin du peloton. Mais les femmes ont toujours pris leur place et ces derniers temps, on leur reconnaît de plus en plus le statut de précurseures dans les arts.

Considéré comme plus conservateur que le modernisme français ou américain, le modernisme canadien s’efforçait malgré tout de repousser les limites de l’art contemporain. Cette exposition, dont les œuvres proviennent de la collection permanente du Beaverbrook, met en lumière des pionnières des arts au Canada qui, à des degrés divers, ont adopté l’esprit révolutionnaire de ce mouvement.

Femmes du mouvement moderniste canadien includes work by Margot Ariss, Ghitta Caisermann-Roth, Kathleen Daly, Carol Hoorn Fraser, Lucy Jarvis, Anne Kahane, Pegi Nicol MacLeod, Marcella Maltais, Marian Dale Scott, and Florence Wyle.

Organisée par Ray Cronin et présentée par le Musée des beaux-arts Beaverbrook.

Icon_SlideUp
crossmenu