Barbara Astman – Danser avec le Che : passez par la bibliothèque

Barbara Astman (Canadian, b. 1950)
dancing with ché triptych #17
giclée print on paper
Ht: 90 x Wi: 88.9 cm
© Barbara Astman, 2002.
Image courtesy: Corkin Gallery, Toronto.

Galerie Yellow Box
Du 28 avril au 30 juin 2016

Danser avec le Che : passez par la bibliothèque est une exposition mettant en vedette cinq oeuvres récentes de Barbara Astman tirées de la collection permanente de la Galerie d’art Beaverbrook.

Trois des oeuvres proviennent de la série Danser avec le Che de Barbara Astman, qui compte parmi ses entreprises artistiques récentes les plus populaires. Elle a commencé cette série au début des années 2000, à son retour de Cuba, où elle a été frappée par les innombrables images à l’effigie de Che Guevara, révolutionnaire du 20e siècle. À Cuba et ailleurs, différents groupes et personnes se sont approprié le portrait emblématique de Che Guevara en tant que symbole d’identité politique d’extrême gauche et de rébellion. Dans la série Danser avec le Che, Astman aborde les questions de l’appropriation et de la marchandisation de l’imagerie politique sous plusieurs facettes.

Cette exposition comprend aussi deux oeuvres importantes de la série Les quotidiens, créée en 2006 par Astman. Comme bon nombre d’entre nous, dans sa routine matinale, Barbara Astman s’assied pour lire le journal, une routine que l’on tient facilement pour acquis. Mais, dans un monde où l’information est généralement très contrôlée, quelle est l’influence des médias et des communications de masse sur notre vie de tous les jours, et sur la société en général? De loin, les photographies de séquences de journaux de Barbara Astman semblent aléatoires et ressemblent bizarrement à des séquences d’ADN. Cependant, à les examiner de plus près, on voit clairement qu’Astman a organisé les journaux : les titres portent sur l’exaltation, la tragédie, le scandale, l’instabilité politique et la frénésie locale.

Née à Rochester, dans l’état de New York, en 1950, Astman a étudié à l’Institut de la technologie de Rochester, puis a déménagé à Toronto pour étudier au Collège d’art et de design de l’Ontario, où elle enseigne depuis 1975. Depuis plus de 35 ans, Barbara Astman crée activement des oeuvres d’art en médias photographiques et en sculpture, ainsi que des pièces sur commande. On s’entend pour dire qu’elle est l’une des artistes phares du Canada. Les oeuvres d’Astman se trouvent dans d’innombrables établissements partout dans le monde, y compris le Musée des beaux-arts du Canada et le Musée des beaux-arts de Boston.