Nérée De Grâce : L’Acadie en images

Nérée DeGrâce, Pointe Sauvage (détail), 1980

27 Février - 8 Juin, 2014    |    Regular Exhibition    |    Cost:

Nérée DeGrâce

Mariant un imaginaire lumineux et le réalisme d’un quotidien pas si lointain, les oeuvres de Nérée de Grâce nous transportent au sein de l’Acadie, son lieu d’origine et d’ancrage. Qualifié parfois de naïf, parfois de surréaliste, l’art de cet artiste saura vous séduire tout autant qu’il a charmé la chanteuse acadienne Édith Butler qui a prêté une partie de sa collection afin de créer ce voyage dans l’âme d’un peuple.

Nérée de Grâce est natif de la ville de Shippagan, ville acadienne-française, au Nouveau-Brunswick en 1920. Enfant, il dessine et s’initie à l’aquarelle. Il obtient un diplôme commercial de sténo-dactylo-comptable en 1938, mais poursuit sa formation artistique en autodidacte. De 1944 à 1948 il fait des études en arts décoratifs et en arts publicitaires aux Beaux-arts de Québec. Il y obtient le premier prix de dessin et de croquis. Par la suite, il fonde son propre atelier de sérigraphie, «De Grâce Publicité». Il se consacre entièrement à la peinture dès 1977 et développe son langage pictural coloré et imagé. Son style, de naïf à surréaliste, fait penser aux oeuvres de Chagall et a d’abord été reconnu par Édith Butler qui a propulsé sa carrière. La galerie Michel-Ange lui a consacré plusieurs expositions et les oeuvres de Nérée de Grâce ont illustré les livres d’Antonine Maillet et on fait l’objet d’une série de timbres. L’artiste décède en 2002 à Québec.

Organisée et mise en circulation par le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, grâce à la précieuse collaboration de Lise Aubut et Édith Butler, et présentée à la Galerie d’art Beaverbrook en collaboration avec le Centre communautaire Sainte-Anne.