Mosaïque canadienne : célébrons 150 ans d’art puisé dans la collection permanente

Franklin Carmichael (Canadien, 1890–1945), Automne: Orillia (détail), 1924, huile sur toile, 91,4 x 73,7 cm. Don de lord Beaverbrook.

29 Avril - 10 Septembre, 2017    |    Regular Exhibition

À l’occasion du cent cinquantenaire du Canada, la Galerie d’art Beaverbrook présente une série d’œuvres tirées de sa collection qui montre l’évolution de l’art canadien. Cinq salles seront consacrées à une exploration des 150 ans d’histoire du Canada au moyen de présentations thématiques d’œuvres historiques, modernes et contemporaines, dont une sur l’art du Canada atlantique. En près de six décennies, la Galerie a constitué une belle collection de pièces qui donne un aperçu des grands artistes associés à notre nation. L’exposition Mosaïque canadienne : célébrons 150 ans d’art puisé dans la collection permanente met en vedette quelques-unes des œuvres les plus appréciées de la collection, signées par des figures historiques importantes comme Paul Kane, Cornelius Krieghoff, Tom Thomson, Lawren Harris, Emily Carr, J. W. Morrice, John Hammond, Arthur Lismer et Henrietta Mabel May. Pour l’occasion, la Galerie dévoilera un don récent, un portrait sculpté du 19e siècle tout à fait à propos de sir George-Étienne Cartier, co-premier ministre de la province du Canada et l’un des Pères de la Confédération.

La collection permanente de la Galerie d’art Beaverbrook est reconnue pour ses nombreuses œuvres remarquables de l’ère moderne signées par une variété d’artistes tels qu’Alex Colville, Molly Lamb Bobak, Bruno Bobak, E. J. Hughes, Paul-Émile Borduas, Jean-Paul Riopelle et Mary Pratt. La Galerie a fait l’acquisition d’un nombre important d’œuvres réalisées par des artistes contemporains d’un bout à l’autre du pays. En menant ce projet, le conservateur en chef Jeffrey Spalding souhaitait transmettre un message d’amour au Canada à l’occasion de son 150e anniversaire. Il précise toutefois qu’« il serait impossible d’utiliser ce projet pour tracer un portrait de l’art produit au pays. Le Canada est trop immense : notre situation démographique et nos différences culturelles, ethniques et géographiques sont trop vastes. Nous oublierions invariablement quelqu’un ou quelque chose. » L’exposition Mosaïque canadienne : célébrons 150 ans d’art puisé dans la collection permanente est un échantillon national qui célèbre des talents extraordinaires et une multitude de champs d’intérêt esthétiques qui, ensemble, caractérisent la richesse de l’expérience canadienne et de l’art canadien.

Organisée par Jeffrey Spalding et présentée par la Galerie d’art Beaverbrook.