Hommage à Harriet Irving : Œuvres marquantes des débuts de la collection permanente

Alex Colville (Canadien, n. 1920), Chemin de fer dans les marais (detail), 1947. huile sure toile. Don de M. Albert Werenfels

31 Mai - 4 Septembre, 2016    |    Regular Exhibition

Bienvenue à la Salle Harriet Irving, un nouveau lieu d’exposition moderne et complètement rénové grâce à la générosité de Jim, d’Arthur et de John Irving et de leurs familles dans le cadre de la revitalisation de votre Galerie d’art Beaverbrook.

Harriet Irving était l’un des membres fondateurs du tout premier conseil d’administration de la Galerie chargé par lord Beaverbrook lui-même de voir au développement et à la conservation de son magnifique don aux gens du Nouveau-Brunswick, soit la galerie d’art et une collection d’œuvres de calibre international. Nous sommes reconnaissants envers la famille Irving de nous offrir l’occasion de rendre hommage à Harriet Irving et de célébrer ses réalisations en inaugurant la Salle Harriet Irving et le fonds de dotation Harriet Irving visant à appuyer le programme d’expositions, et en présentant l’exposition inaugurale Hommage à Harriet Irving : Œuvres marquantes des débuts de la collection permanente. Les œuvres en montre sont tirées de la collection de trésors exceptionnels acquis au cours des premières années de la Galerie, œuvres qui ont aidé à établir la réputation de la Galerie en tant qu’établissement d’acquisitions axé sur la collectivité.

Organisée par Terry Graff et Jeffrey Spalding et présentée par la Galerie d’art Beaverbrook.

À propos de Harriet Irving

Harriet Lila (MacNarin) Irving est née le 12 juillet 1899 à Galloway dans le comté de Kent au Nouveau-Brunswick. Elle a rencontré Kenneth Irving à Bouctouche et ils se sont mariés en 1927. Ils ont déménagé à Saint John où ils ont élevé leurs trois fils, James, Arthur et John.

Harriet aimait tant sa famille. Elle était gentille et bienveillante et s’est toujours intéressée aux jeunes gens. C’est pour son investissement dans sa collectivité et pour ses nombreuses contributions qu’on se souvient de la véritable bienveillance et de la généreuse hospitalité dont elle faisait preuve envers tous.

Harriet adorait les fleurs et aimait surtout travailler dans le jardin de sa demeure de Mount Pleasant à Saint John. Elle aimait beaucoup le Nouveau-Brunswick et c’est avec passion qu’elle appuyait sa province, les Néo-Brunswickois et leur culture.

Elle et son mari, Kenneth, s’étaient liés d’amitié avec lord Beaverbrook et il y avait entre eux un respect mutuel; Harriet a fait partie du premier conseil d’administration de la Galerie d’art Beaverbrook lors de son ouverture en 1959. Elle a toujours aimé visiter des endroits spéciaux et aurait été honorée que cette salle d’exposition, un don de James, d’Arthur et de John Irving, porte son nom.