Clés de voûte : Elma Johnston McKay, orfèvre

Elma Johnston McKay (Canadian, b. 1951), Indépendance : interprétation, detail, 2004, argent fin, 27,3 x 11,0 x 2,0 cm, Collection de l’artiste

26 Juin - 14 Septembre, 2014    |    Regular Exhibition    |    Cost:

Elma Johnston McKay

Elma Johnston McKay est une artisane-maître du métal dont la vision est limitée attribuable à la myopie, des déchirements de la rétine et des cataractes. Entre 1996 et 2009, elle a fait beaucoup de recherche et a créé une grande collection de répliques et d’interprétations de clés historiques. Présentant la collection en entier pour la première fois, cette exposition montre l’exploration créatrice qu’a fait McKay du design, de la ferronnerie et de l’utilisation symbolique des clés dans l’imagerie et dans les traditions dans différentes cultures au fil des temps.

Historiquement, la clé est symbolique et représente le prestige et le pouvoir. Reprenant en quelque sorte son propre pouvoir entre ses mains, McKay a produit quelque chose d’unique et de beau sous forme de clés, et ce, en dépit de la détérioration de sa vision. Cette collection de clés façonnées à la main et faites de cuivre, d’argent, de laiton et d’or comprend des pièces « d’inspiration » (répliques ou pièces semblables à des clés historiques dérivées d’œuvres d’art ou de sources littéraires) et des réinventions contemporaines de ces clés selon des thèmes comme la concurrence et la tolérance, le clientélisme et l’avarice. Tout comme une clé donne accès à un espace sacré ou valorisé, cette exposition donne accès à un mariage entre les métiers d’art contemporains, les beaux-arts et l’histoire de l’art.

McKay a ciblé quatre qualités principales que représentent les clés comme objets : la Beauté, la Différence, le Symbolisme et le Progrès. Ces qualités sont très évidentes dans l’exposition : la qualité esthétique et une maîtrise exceptionnelle du métier présente dans les œuvres individuelles; une célébration métaphorique de l’individualisme qui est personnifié en une clé (un objet qui doit être unique afin de fonctionner); la continuation d’une tradition artistique historique, celle de faire entrer en jeu le symbolisme pour transmettre des thèmes universels; et une manifestation physique du progrès dans la relation liant le vieux et le nouveau, l’inspiration et l’interprétation, le métier d’art traditionnel et l’art contemporain.

Conservatrice : Laura Ritchie
Organisée par la Galerie d’art Beaverbrook avec le soutien d’un donateur anonyme.