Message du Directeur

En tant que « galerie d’art du Nouveau-Brunswick », la Galerie d’art Beaverbrook joue un rôle proactif dans la vie culturelle, sociale et économique de la province. Combinant une perspective mondiale à un sentiment d’appartenance avec la région atlantique, nous nous engageons à livrer de la valeur au public en offrant une vaste gamme de programmes et de services qui touchent profondément divers publics.

Bonne fête, Canada!

Les Canadiens d’un bout à l’autre du pays soulignent le 150e anniversaire de la Confédération du Canada, et nous marquons ce grand événement à la Galerie d’art Beaverbrook en mettant davantage l’accent sur notre collection canadienne. L’exposition Mosaïque canadienne : célébrons 150 ans d’art puisé dans la collection permanente, organisée par le conservateur en chef Jeffrey Spalding, est une série de présentations thématiques d’œuvres historiques, modernes et contemporaines qui montrent l’évolution du pays et des visions créatrices de nombreux artistes visuels canadiens influents.

La Galerie mettra également en vedette de nombreuses œuvres canadiennes acquises récemment. De plus, nous procéderons cet automne à l’ouverture officielle de deux importantes rétrospectives itinérantes et au lancement des catalogues raisonnés de deux éminents artistes canadiens, Marlene Creates et Oscar Cahén. La pièce de résistance sera bien sûr l’inauguration en octobre de notre nouveau pavillon, une étape importante dans l’histoire de la Galerie et un investissement transformateur dans l’avenir des arts visuels et la qualité de vie au Nouveau-Brunswick et au Canada.

La Galerie d’art Beaverbrook s’est engagée à créer une collection d’œuvres exceptionnelle qui représente bien le travail d’artistes de haut niveau ayant joué un rôle de premier plan dans l’évolution de l’art canadien. Nous sommes donc très reconnaissants envers la Fondation York Wilson pour les arts visuels de nous avoir fait un remarquable don de plus de 850 œuvres réalisées par l’artiste canadien de renom York Wilson (1907–1984). À ce don s’ajoute un appui financier et une archive numérique des œuvres de l’artiste qui constitue à elle seule la plus grande collection d’œuvres de Wilson au pays. Cet enrichissement important de notre collection canadienne permettra à la Galerie non seulement de célébrer et de mettre en vedette l’art et les réalisations professionnelles de Wilson, mais aussi d’inscrire l’œuvre de cet artiste dans le contexte de son époque, parmi d’autres artistes en activité au Canada et sur la scène artistique internationale.

Le cent cinquantenaire du Canada nous donne l’occasion de réfléchir non seulement à l’importante contribution des artistes visuels du Canada à notre patrimoine commun et à l’importance de l’art dans notre société, mais aussi à l’héritage durable qu’a laissé lord Beaverbrook en fondant la Galerie d’art Beaverbrook, qui constitue une ressource précieuse pour notre collectivité et notre pays. À cette fin, nous sommes heureux de pouvoir commencer l’année en présentant l’un des plus grands trésors culturels au Canada — notre extraordinaire collection de Chefs-d’œuvre. Après quatre ans sur la route, l’exposition Chefs-d’œuvre de la Galerie d’art Beaverbrook boucle sa tournée nord-américaine et rentre enfin au bercail. Présentée dans la Salle Harriet Irving nouvellement renouvelée, l’exposition Célébrons le retour des Chefs-d’œuvre : pièces choisies de la collection internationale met en vedette une sélection d’œuvres puisées dans notre collection internationale, dont beaucoup sont très recherchées par d’importants musées et de grandes galeries d’art du monde entier.

Grâce au soutien généreux de Mme Lucinda Flemer, et dans le cadre de la deuxième phase de notre projet d’agrandissement, l’aile est de la Galerie sera rénovée et réaménagée en 2017 en vue de créer un nouvel espace d’exposition réservé à la collection internationale. Nous créerons une exposition circulante sur l’histoire de l’art en divisant la Salle Hosmer Pillow Vaughan et la Salle sir Max Aitken en diverses pièces thématiques. De nouveaux panneaux didactiques, une utilisation judicieuse de la couleur et un système d’éclairage à la fine pointe de la technologie dans des lieux d’exposition conçus sur mesure serviront à améliorer l’expérience des gens venus admirer les nombreuses œuvres d’art qui composent notre prestigieuse collection internationale.

En 2017, nous proposerons un grand nombre de programmes éducatifs conçus pour rendre les collections et les expositions de la Galerie plus accessibles aux gens de tout âge et de tous les milieux. En plus des nombreux programmes offerts sur les lieux, nous travaillons de près avec des collectivités néo-brunswickoises afin de tisser des liens encore plus serrés entre les communautés et l’art. L’an dernier, dans le cadre du programme de rayonnement dynamique de la Galerie, l’artiste et éducateur artistique Franz Spohn, qui crée des œuvres en boules de gomme, était artiste en résidence à Florenceville et à Edmundston, où des participants ont pu l’aider à créer de grandes murales inspirées de tableaux populaires avec des milliers de boules de gomme colorées. Nous sommes ravis de pouvoir accueillir de nouveau Franz Spohn au Nouveau-Brunswick et de montrer ensemble ces œuvres, les trois murales créées lors d’événements organisés avant le début des rénovations (Décrochez et BRB), et une toute nouvelle murale qui sera créée sur les lieux dans le cadre d’une installation spectaculaire intitulée Savoureux, tout comme l’art — Franz Spohn. En cette année de commémoration historique, nous vous invitons à participer aux nombreux programmes et activités que vous propose la Galerie d’art Beaverbrook. Quand notre nouveau pavillon ouvrira à l’automne, nous disposerons d’installations nettement plus spacieuses; nous serons alors en mesure d’exposer un plus grand nombre d’œuvres et de vous offrir des commodités et des programmes améliorés. Venez célébrer avec nous le 150e anniversaire du Canada en découvrant votre Galerie d’art Beaverbrook en tant que lieu d’émerveillement, de créativité, d’illumination et de réflexion sur divers aspects de l’expérience canadienne.

Avec mes vœux les plus chaleureux,

Le directeur général
Terry Graff