Conservateurs associés

Le Consortium des conservateurs associés du Nouveau-Brunswick

En tant que galerie provinciale du Nouveau-Brunswick, la Galerie d’art Beaverbrook est l’institution de premier rang en ce qui concerne la présentation et la représentation des arts visuels dans la province, c’est un endroit où les idées sur l’art contemporain et l’histoire de l’art sont explorées, et où des synergies culturelles sont créées. La Galerie tient à faire de la recherche et de l’interprétation sur sa prestigieuse collection permanente, à situer la production des artistes néo-brunswickois dans les contextes national et international et à nourrir la vigoureuse communauté artistique de la province.

Afin d’élargir la base de ses programmes de conservation, d’en former la vision à long terme, ainsi que de stimuler le dialogue et la critique écrite des arts visuels dans la province, la Galerie a établi une équipe de direction distinguée formée de trois conservateurs associés : Virgil Hammock, John Leroux et Roslyn Rosenfeld, qui apportent une diversité de talents et d’expertise à la Galerie afin qu’elle puisse atteindre ses objectifs culturels.

Virgil Hammock
Virgil Hammock est professeur émérite de Beaux-arts à l’université Mount Allison à Sackville, au Nouveau-Brunswick. Il a obtenu un baccalauréat en Beaux-arts de la San Francisco Art Institute et une maîtrise en Beaux-arts de l’Indiana University. Le professeur Hammock a enseigné à l’université de l’Alberta et à l’université du Manitoba avant de venir travailler à l’université Mount Allison comme directeur du département des Beaux-arts, en 1975. Il a pris sa retraite de l’enseignement en 2004.

Ayant beaucoup écrit sur l’art depuis 1968, il a aussi été auteur de nombreux livres sur l’art, a été critique pour des journaux et périodiques, et il est maintenant le correspondant de la région atlantique pour Vie des Arts. Il a été président de l’Association d’art des universités du Canada et de la section canadienne de l’association internationale des critiques d’art. On compte parmi les expositions que Virgil a dirigées pour la Galerie d’art Beaverbrook : Trésors artistiques du Nouveau- Brunswick (2013) et Stephen peint une toile (2014), et il écrit actuellement un texte sur l’histoire de la peinture abstraite à Sackville et à Moncton pour une nouvelle publication de la Galerie d’art Beaverbrook qui accompagnera une exposition prévue pour l’été prochain et intitulée Sortir des sentiers battus : La peinture abstraite au Nouveau-Brunswick.

John Leroux
Architecte, artiste et historien de l’art, John Leroux a obtenu un baccalauréat de la McGill School of Architecture en 1994 et une maîtrise en Histoire de l’art canadien de l’université Concordia en 2002, avec une thèse portant sur les murales de Fred Ross. John a travaillé à de nombreuses boîtes d’architecture à Toronto, à Atlanta, à Fredericton et à Saint John. En 2012, il était l’un des membres de l’équipe d’Acre Architects choisis pour représenter le Canada à la Biennale de Venise en Architecture. Chroniqueur au Telegraph-Journal et à la revue Canadian Architect, il est aussi l’auteur de sept livres sur l’art visuel et l’architecture. Il a aussi enseigné à l’université du Nouveau-Brunswick, à l’université St. Thomas et au Collège d’artisanat et de design du Nouveau-Brunswick.

Parmi les expositions qu’il a dirigées pour la Galerie d’art Beaverbrook, on compte : John Ward :Méditation-Transition (2013); Lumière divine : L’art du vitrail à Fredericton (2011) et Bâtir le Nouveau-Brunswick (2008). Il travaille actuellement à une exposition prévue pour cet automne à la Galerie et centrée sur les années que Bruno Bobak a passées à Vancouver.

Roslyn Rosenfeld
La conservatrice indépendante, Roslyn Rosenfeld, a obtenu une maîtrise en Beaux-arts de l’université Concordia. Elle a partagé sa carrière entre son travail en arts (chargée de cours en l’histoire de l’art, à temps partiel à la UNB de Saint John, stagiaire au centre des arts de la UNB, trois années comme coordonnatrice de la galerie Connexion et critique d’art pour ArtsAtlantic) et de nombreuses années d’enseignement de l’anglais, langue seconde pour l’association multi-culturelle de Fredericton, de même qu’en Chine, en République Tchèque et en Italie. En 1997, elle a organisé l’exposition Six inventions : Paul Édouard Bourque pour le Centre des arts de la Confédération, lorsque Terry Graff en était le directeur.

Plus récemment, pour la Galerie d’art Beaverbrook, elle a coécrit (avec Vita Plume) un essai critique pour Charlotte Glencross : L’essence de sa vie, et, en 2006, a contribué le chapitre « Works on Paper » pour le livre Bruno Bobak : The Full Palette. En 1999, comme conservatrice invitée, encore pour la Galerie d’art Beaverbrook, elle a organisé Image and Maker, qui associait des autoportraits d’artistes de la collection permanente et leurs oeuvres, tirées d’autres collections aussi. Elle fait actuellement de la recherche sur l’oeuvre de Lucy Jarvis, pour une exposition qui aura lieu à la Galerie et au centre d’art de la UNB.